logo Amanni

Pierre Boillon

Pierre Boillon a passé la plus grande partie de sa carrière à façonner des images en studio de manière artisanale comme un ébéniste ou un ferronnier. Il a collaboré pendant plusieurs années avec l’agence Getty .
Pendant une dizaine d’année il s’est un peu laissé allé à la rêverie en essayant de saisir les formes qui l’interpellaient dans la nature. Depuis toujours intrigué par certaines formes de la nature ramenant à l’humain
où à l’animal (Pareidolies).
Pierre a édité un livre regroupant plus de 50 photos accompagnées de textes poétiques de Pierre-Jean Brassac sous le titre de «Ressemblances».
Puis il a essayé de varier les plaisirs en abordant un autre sujet symbolique : l’eau . “Je l’ai abordé de deux manières, d’abord en noir et blanc avec des macros-photographies sur d’infimes détails, puis en couleur avec l’évolution de colorants se diffusant dans l’eau.” Bien que les images soient abstraites il s’agit bien de photographies déclenchées à un moment T sans manipulations à l’ordinateur.

Pour répondre au sujet imposé par le Salon des Méridionaux de Toulouse il a réalisé les 3 premières photos de la série complément d’objet. Devant le succès de ces images, notamment le prix des Beaux Arts de la ville de Toulouse en 2016, il a eu envie de continuer cette série où domine la lumière et le minimalisme .
Il travaille actuellement la lumière noire avec des photos fluos. Les photographies qu’il présente sont réalisées avec un projecteur de lumière noire ou lumière de Wood. Cette lumière proche de l’ultraviolet est absorbée et réémise sous forme de lumière visible par les substances fluorescentes, elle fait également ressortir les blancs des tissus synthétiques. Elle est souvent utilisées dans les discothèques. Sa démarche est de se démarquer de ce monde de la fête et de créer des images un peu magiques avec une douce esthétique.
Vente de 2 photos aux enchères à Drouot (Révolution et jupe Jaune) Janvier 2012

17