logo Amanni

Thao Vo

Née à Dalat (Vietnam) en 1972, Thao arrive très jeune en France en tant que réfugiée politique. Ainée d’une famille de quatre enfants, de père médecin et mère commerçante, elle est dotée d’un caractère affirmé, persévérant et résilient pour mener à bien des études supérieures à HEC. Pendant plus de 20 ans, elle a occupé différents postes de direction générale au sein de multinationales américaines à Paris, puis à Toulouse où elle s’est installée en 2012.
L’arrivée de ses deux garçons Arthur et Mathis (d’où le nom « Mat By Art », société artistique dont elle est la directrice) puis quelques temps après, le décès de son père ont été des évènements déclencheurs d’un véritable questionnement sur le sens de la vie et des chemins à prendre pour être totalement « soi ».

De là découlent le travail introspectif, les premiers renoncements et une vraie remise à plat des croyances éducatives notamment. Très vite, la peinture s’est imposée à elle comme une évidence, une « liberté libératrice » comme elle aime à le dire.
C’est un besoin qui devient de plus en plus fort, à la limite de la douleur, de s’exprimer sauvagement, sans contrainte, sans limite, sans codage social… sur des toiles de plus en plus grandes, avec des matières et des couleurs tantôt apaisantes, tantôt vives.

Son inspiration avec le travail de Zao Won-Ki (Chine-FR) lui apporte la paix tant recherchée pendant plus de 40 ans… et lui permet de se rapprocher de cette petite fille déracinée, qui par un hiver 1978 arrive dans un pays inconnu à des milliers de kilomètres de chez elle.
« Peindre me rapproche d’elle à chaque fois… Ma peinture exprime la fougue, la joie, l’espoir et la liberté… en quelque sorte l’alliance entre l’Orient et l’Occident à travers une immigration qui même non souhaitée peut être couronnée de sens et d’amour ».

Œuvres proposées

9