logo Amanni

Nous sommes nombreux à nous être retrouvés devant un tableau un jour, à regarder des personnes s’extasier, sans comprendre pourquoi. Le milieu de l’art nous semble inaccessible. On se dit que nous n’avons ni l’éducation, ni la sensibilité nécessaires. Après tout, nous n’y connaissons rien, nous ne sommes pas allés au musée depuis le lycée, nous ne connaissons aucun courant, aucun artiste. C’est perdu d’avance. Pourtant, que vous ayez 20 ou 60 ans, il n’est jamais trop tard pour rentrer dans cet univers. Découvrez ici comment apprécier une œuvre d’art quand on débute ?

1 – Mais au fait, c’est quoi une œuvre d’art ?  

Pour commencer, il me semble important de définir ce qu’est une œuvre d’art. D’après le dictionnaire Larousse, l’œuvre est une : « production de l’esprit, du talent ; écrit, tableau, morceau de musique, etc., ou ensemble des productions d’un écrivain, d’un artiste ». Elle est également décrite comme un « objet, système, etc., résultant d’un travail, d’une action ». L’art, quant à lui, est présenté comme la « création d’objets ou de mises en scène spécifiques destinées à produire chez l’homme un état particulier de sensibilité, plus ou moins lié au plaisir esthétique ». Il est également décrit comme un « ensemble d’œuvres artistiques ». Nous pouvons donc définir l’œuvre d’art comme une production de l’esprit qui recherche un sens esthétique pour déclencher une émotion.

Angel night, Antoine Neybourger

2 – Que ressentez-vous face à cette œuvre d’art ? 

Premier conseil pour apprécier une œuvre d’art quand on débute : oubliez l’aspect technique. Oubliez ce que vous êtes censé voir, ressentir, comprendre. Pour simplifier l’idée, nous allons majoritairement parler dans cet article de tableaux peints, mais ces conseils sont applicables aux autres formes d’art, comme la sculpture. Promenez-vous dans un musée ou dans une galerie d’art, et lorsque vous vous arrêtez devant une œuvre, demandez-vous juste pourquoi cette peinture-là ? Est-ce qu’elle vous rappelle quelque chose ? Est-ce que ce sont ses couleurs qui vous ont attirées ? 

Faites abstraction du monde autour et plongez votre regard dans le tableau. Embrassez chaque détail. Qu’est-ce que vous ressentez ? L’art n’est pas froid. Oui, la technique est importante. Mais le but premier, c’est de susciter une émotion. Apprenez à l’identifier chez vous. Demandez-vous toujours pourquoi vous vous êtes arrêté devant cette œuvre et pas une autre. 

Une fois que vous vous êtes interrogé sur l’aspect émotionnel créé par une œuvre, essayez d’aller plus loin. Y a-t-il des œuvres qui vous attirent plus que d’autres ? Êtes-vous plus sensible au septième art, à la sculpture ou au dessin par exemple ? Parmi les œuvres qui vous ont fait vous arrêter, y a-t-il des points communs ? Des ressemblances ? Cherchez d’autres créations du même artiste. Est-ce qu’elles vous plaisent également ? De quelle époque datent-elles ?  

3 – Que voyez-vous dans cette œuvre d’art ?

Il est maintenant temps de pousser votre analyse. Il est souvent plus aisé de commencer par des œuvres réalistes. Nous sommes nombreux à nous être arrêtés devant un tableau abstrait, à essayer de comprendre ce que les gens trouvaient à ces taches de peinture. Vous savez, celles qui, au premier coup d’œil, ne semblent avoir aucun sens. Si vous êtes dans ce cas, commencez par un paysage ou un portrait. 

Smoke on the beach, Babeth Puech

Ne commencez pas par chercher le détail caché. Commencez par les évidences : qu’est-ce que vous voyez ? Ici, un homme avec une pipe à la bouche. Il semble marcher, les yeux dans le vide. À l’ombre produite par sa casquette, le soleil paraît à son zénith, presque au-dessus de lui. Sa barbe grise nous laisse penser qu’il a peut-être 40 ans. Il pourrait aussi en avoir 60. Inexorablement, nous nous demandons quelles sont ses pensées ? Mettez-vous dans sa peau. Ensuite, attardez-vous sur les détails, comme les différentes épaisseurs créées par la peinture. Prenez le temps d’observer les couleurs, comme ces bleus qui composent sa casquette et sa veste. Vous pouvez rechercher une éventuelle imperfection. Amusez-vous à vous mettre à la place de l’artiste. À quoi pensait-elle quand elle a peint cet homme ? 

Jetez un coup d’œil au titre de l’œuvre. Ici, Smoke on the beach. L’homme se promène donc sur la plage. Le titre de l’œuvre, le nom de l’artiste, l’époque de création, sont autant d’indices à votre disposition. Au musée, prenez le temps de lire les plaques descriptives, qui vous donneront certainement un contexte. N’en faites pas un challenge, un objectif de tout retenir. Lisez-le par curiosité, quand une œuvre vous touche réellement, pour avoir un contexte, découvrir quelque chose que vous n’aviez potentiellement pas vu.     

Et si je ressens une émotion négative face à une œuvre d’art ? Pas de panique, vous avez le droit. On ne peut pas être sensible à toutes les œuvres, à tous les artistes ! Il peut toutefois être intéressant de savoir pourquoi. Qu’est-ce qui vous dérange dans cette création ? Êtes-vous dérangé par ce qu’elle représente ? Par sa manière de véhiculer le message ? Est-ce la technique employée ? 

À noter : vous avez également le droit de ne rien ressentir face à une œuvre. 

4 – Comment développer son goût et sa culture artistique ? 

Encore une fois, oubliez l’idée que l’art est réservé à une catégorie d’expert. Comme beaucoup de choses dans la vie, ne vous mettez pas en tête que parce que vous ne savez pas tout, vous ne pouvez pas en profiter. Ne pensez pas que les artistes, les propriétaires de galerie d’art ou encore le guide du musée, vous jugent. La plupart d’entre eux seront ravis de partager leurs connaissances avec vous. L’art est aussi fait pour être montré, partagé. Il n’est pas réservé à une certaine élite. 

Soyez donc curieux. Allez au musée. Visitez des galeries d’art. Parcourez des expositions. N’oubliez pas que l’art est partout, même dans vos rues, grâce au street-art

Si un artiste, une œuvre, ou un genre vous touchent particulièrement, n’hésitez pas à faire vos propres recherches. 

Gardez en tête que les différents domaines artistiques se croisent. Vous pouvez vous imprégner de cet univers en lisant une biographie, comme Rien n’est noir de Claire Berest, qui raconte Frieda Kahlo. Ou en lisant un polar, comme The Da Vinci Code, de Dan Brown. Le cinéma peut être une porte ouverte vers ce milieu, les films traitant d’art et d’artistes sont pléthores. Avez-vous déjà vu La Jeune Fille à la perle ?  

Enfin, vous pouvez également télécharger une application sur votre téléphone, comme DailyArt. Chaque jour, vous découvrez ainsi une nouvelle œuvre. Il y a également Artips, pour vous faire découvrir chaque jour des anecdotes liées au monde de l’art.

N’attendez plus et plongez dès aujourd’hui dans le monde de l’art. Pour apprécier une œuvre d’art quand on débute, il n’y a pas de recette magique, laissez-vous guider par vos émotions et affûtez votre œil au fur et à mesure. Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir de l’art directement dans votre boîte mail !  

 

1